All posts in Changer de vies

Faites exister toutes vos réussites !

Aujourd’hui, j’ai décidé de te parler de quelque chose de très important pour moi.

J’ai un projet, que voici : je veux que les gens réussissent tout ce qu’ils ont envie de réussir dans la vie.
En réalité, c’est un projet qui date. Et j’ai déjà de l’expérience en la matière : puisque c’est la mission que je mène depuis près de 5 ans à travers l’entreprise que j’ai créée.
Et si je suis honnête, j’avoue : c’est une mission qui m’anime depuis… ma plus tendre enfance.

Oui, mon vieux rêve, c’est ça : que les gens, TOUS les gens, sachent à quel point ils comptent, à quel point ils sont importants. À quel point ils peuvent : parce que pour eux, tout est bien plus possible qu’ils ne l’imaginent.
Je veux que les gens sachent comment faire pour que ça se voie et que ça se manifeste dans leurs comportements. Pour qu’ils portent leurs projets, quels qu’ils soient : vers la réussite. Pour qu’ils atteignent leurs objectifs.

Ce projet, j’ai décidé il y a quelques temps de le propulser dans une sphère nouvelle  Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share
changement brest

Comment savoir si le changement de vie est pour toi, et si c’est pour maintenant ?

Ça y est, c’est l’été dis donc…
L’été pour moi, c’est souvent : plage, amour, soleil, apéro, et du temps pour la remise en question et la prise de décision (pas toujours dans cet ordre-là).

Est-ce que toi aussi, dans la vie, tu te poses plein de questions ?
Est-ce que toi aussi, tu te dis que la pause estivale sera le moment idéal pour poser et murir les choses : et trouver, dans ta tête reposée, les réponses qui se perdent souvent dans ta course quotidienne ?

Si oui, peut-être que cet été, tu vas réfléchir à changer de vie.
Peut-être même que ça fait un petit moment que tu y songes : partir ? Quitter ton boulot ? Créer ton propre projet ? Tout arrêter pour partir à Tahiti* ?
Tu as raison : c’est le bon moment pour poser tout ça à plat. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

{CADEAU} Osez l’optimisme ! Et gagnez 3 livres ici cette semaine !

Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que l’optimisme est ma philosophie, mon attention, ma concentration de chaque instant.
Pour moi, l’optimisme n’est ni une chance, ni une facilité.

Il n’est pas de perception de la vie qui demande davantage d’efforts, de foi, de courage, que l’optimisme.
Loin d’être bête ou naïf, l’optimisme, c’est voir et comprendre… Et décider d’avancer en se concentrant sur ce qui est beau. C’est avancer en cherchant à construire, quoi qu’il arrive. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

9 concepts pour sublimer l’expérience entrepreneuriale

Je n’ai jamais aussi peu écrit ici que dans l’année qui vient de s’écouler.
Souvent, je n’y pense même pas.
La vie, c’est une occupation à plein temps, vous savez. Et m’arrêter au milieu de tout ça pour écrire me semble parfois presque… vain.
Difficile de décider quelles parties attraper pour prendre le recul de billets qui font l’histoire parallèle. Pour raconter en drôle ou en différent.

J’en ai parlé autour de moi : ça me tracasse tout de même. Écrire me manque sans me manquer, ça me fait bizarre. On m’a dit que je n’avais qu’à écrire ça.
Ça quoi ? Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Une année dans la vie d’une entrepreneuse et la réussite en question

Un de mes grands trucs dans la vie, c’est la réussite.
Enfant, c’était ça que je voulais faire quand je serais plus grande : «réussir ma vie ».
Mais… C’est quoi, d’abord, la « réussite » ?
Il se trouve qu’aujourd’hui, c’est l’anniversaire de l’entreprise que j’ai créée : elle a trois ans.
Il y a deux semaines, j’ai clos son 3e exercice. Si la réussite est pour moi quelque chose de vaste et de transversal, qui touche à tous les aspects de la vie, elle est plus que jamais au cœur de mes réflexions depuis que j’ai décidé de devenir entrepreneure.

L’entrepreneuriat est le théâtre de ses expressions diverses, des limites que nous lui imposons, sujets à mille peurs. La création d’entreprise est l’une de ces situations clés dans lesquelles la réussite s’observe, est attendue au tournant, espérée, analysée, redoutée aussi bien que fantasmée. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Quand l’enfant rêve, la vie grandit

Quand j’étais enfant, je rêvais d’avoir un piano.
Vers 4 ou 5 ans, je suis tombée raide dingue amoureuse de cet instrument. J’en voulais un, pouvoir le toucher tous les jours, et apprendre à en jouer. Comme ma copine Clarisse, qui savait jouer la Lettre à Élise (ce qui était marrant : parce que nous avions aussi une copine qui s’appelait Élise).
Mais un piano, ça coutait cher. Il n’y avait plus de place au conservatoire. Alors j’ai dû faire de la clarinette. Ça n’a pas duré longtemps. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Entreprendre : bilan et leçons

Les amis, nous y sommes : dans quelques semaines, je clos le troisième exercice comptable de mon entreprise.
Je clos au 30 septembre et du coup, ce 9e mois de l’année est toujours très spécial pour moi.
Un mois ambivalent : celui des renouveaux et des naissances, comme je vous le disais il y a quelques jours. Le mois où j’ai commencé ma vie à Brest, et la même année, celui où j’ai créé ma première entreprise. C’est aussi le mois de naissance de ce blog, il y a quatre ans. Un mois d’anniversaires très importants et chers à mon coeur.

Et septembre est donc, aussi, un mois de bilan. Ce qui est fait est fait, et il n’y aura pas davantage pour cette année : tout ce que je pourrais vendre à présent serait facturé sur l’exercice suivant, de toute manière.

C’est très spécial, le bilan : ce pont entre ce qui est accompli et ce qui va suivre. Le bilan, donc, peut autant être l’état des lieux de mon entreprise, que le moment grave et solennel de la réponse à cette question cruciale : est-ce que je continue ou est-ce que j’arrête ?
Hé oui : le bilan, c’est aussi un exercice technique, comptable, qui permet d’avoir, jusque dans les moindres détails, les paramètres qui vont me permettre de savoir si mon entreprise peut continuer à vivre. Ou pas. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

On dit que l’amour dure trois ans : le contre-exemple de Brest

« Brest, toi et moi ça fait pile trois ans aujourd’hui. Et tu sais quoi ? Je t’aime ».
C’est ce que ma copine Anne-Cécile a écrit sur son mur Facebook, hier.
Thérèse et moi… Ha oui : par souci d’anonymat, Anne-Cécile a souhaité que je la mentionne sous un pseudo.
Thérèse et moi, donc, nous sommes arrivées ici à un mois d’écart.

Brest, toi et moi, le 2 août 2016, ça a fait trois ans.

Je n’ai pas oublié notre anniversaire, je l’ai laissé passer. Tu sais, comme on laisse passer la vie parfois. C’est bête, finalement.
Je n’ai pas oublié notre anniversaire parce que je ne peux pas l’oublier. On n’oublie pas sa propre naissance. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

« Be contagious ! » et autres trésors pour réussir dans la vie

Pour célébrer mon année 2015, j’avais rédigé ce billet sur les choses que j’avais entendues depuis 3, 4 ou 20 ans… et face auxquelles j’étais souvent restée perplexe (perplexité qui ne m’a pas quittée dans certains cas, d’ailleurs).
Je vous avais promis un pendant plus positif à ce billet. Nous y voilà. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Ces mensonges que le temps et l’argent me racontaient

Il y a quelque jour, j’ai eu une épiphanie : j’ai réalisé tout net que j’avançais dans la vie avec et malgré mes deux pires ennemis. Et que je les laissais me détruire avec beaucoup de complaisance.
Et pour réussir ce que l’on entreprend : il est indispensable d’identifier ses ennemis. C’est pourquoi je souhaite en parler aujourd’hui.
On dit « garde tes amis près de toi, et tes ennemis encore plus près ».
C’est phrase est extraite du Parrain, le roman de Mario Puzo dont fut tirée la fameuse trilogie hollywoodienne. Et dans le Parrain, ils savent y faire pour arriver à leurs fins (« Ce n’est pas personnel Sonny, c’est le business », vous vous souvenez ? Quel bon sens tout de même !). Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Faut-il être amoureux pour réussir ?

Un jour que je me gargarisais de tout l’amour que je portais à la nouvelle carrière que j’étais en train de confectionner pour moi-même, mon ami Sébastien m’a déclaré : « Untel m’a dit qu’il ne faut jamais être amoureux de sa discipline ». Ça m’a calmée.

Sébastien (et Untel) avait raison : l’amour rend aveugle, dit-on, et aimer aveuglément ses propres méthodes de travail serait une erreur. Le meilleur moyen, à mon avis, de nous enfermer dans nos mécanismes et habitudes sans jamais les remettre en question, ni les faire évoluer, ni envisager de les changer. Professionnellement, j’admets que c’est dangereux, parce que, pour l’avoir vécu, je constate qu’être trop aveuglément attaché à une seule approche ouvre en grand le risque de devenir périmé, puis mauvais, puis chômeur. Fort heureusement, je n’en suis jamais arrivée à de tels extrêmes. Pourquoi ? Parce que c’est de mon travail que je suis amoureuse. Et comme dans toute relation amoureuse : je fais vivre ce qui le constitue, je le remets en question, mon travail. Je cultive tout ça, je fais des efforts, je construis le tout pour que l’amour dure. Pour que l’amour brille. Et je crois qu’il n’y a rien de tel que d’être amoureux de son travail pour créer du succès économique à grande échelle.

Et d’ailleurs, je crois qu’il n’y a rien de tel que d’être amoureux dans la vie,en général : parce que quand on est amoureux, tout est mieux.

La preuve par 5 :  Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Et si j’avais fait une grosse connerie ?!

Depuis que j’ai décidé de créer mon entreprise, je suis morte de trouille en permanence. D’ailleurs, je suis tellement constamment effrayée que je n’y prête plus attention et donc : ça fait comme si je n’avais pas peur du tout (magie).
Et puis parfois, comme ça : je panique. En général, ce sont les jour où je fais ma comptabilité, ceux où je parle à mon comptable, ceux où mon comptable m’envoie mon bilan, ceux où je consulte mon compte en banque personnel, et ceux où je n’ai plus de chocolat à la maison.
Et là, soudain, je me demande :
« Et si j’avais fait une grosse connerie ? » (sauf pour le chocolat : quand il n’y en a plus, j’en rachète. Facile).

Cette question, j’ai remarqué, les gens se la posent souvent lorsqu’ils créent leur entreprise. Ou lorsqu’ils attendent un enfant, lorsque leur enfant naît, ou lorsqu’ils changent de vie… Ou lorsqu’ils s’engagent à aller déjeuner chez leur belle-mère tous les dimanches.
Moi je n’ai pas paniqué lorsque j’ai eu des enfants, parce que je suis globalement assez inconsciente dans la vie (et donc j’ai également créé une entreprise). Et ma belle-mère habite tellement loin que certains dimanches, j’aimerais bien déjeuner avec elle.
Mais depuis que j’ai quitté Paris pour Brest et surtout, depuis que j’ai créé mon entreprise : je vis des épisodes réguliers de panique passagère. Alors j’ai pensé à toi. Peut-être que toi aussi tu te la poses, ou peut-être te la poseras-tu un jour, cette question.

Lorsque tu vivras ces moments de panique, trois choix s’offriront à toi : Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

568 %, en n’écoutant que ce que je voulais

Je parle souvent de ma vie professionnelle ici, tout en laissant un voile constant sur les détails qui la constituent. Ma pudeur légendaire, sans doute. Mais en ce moment j’ai envie d’en dire davantage. Parce que 2015 a été une année extraordinaire pour moi et mon entreprise.

Cette année j’ai augmenté mon chiffre d’affaire de 568%. Et je me suis éclatée. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Carmen et les possibles

Lorsque j’étais au lycée, en Première, nous avions eu une explication de texte à faire en cours d’espagnol. Je me souviens uniquement de l’héroïne de l’histoire : une jeune mère de famille d’une trentaine d’année. Je ne sais pas quel était son problème dans la vie (mais elle avait un problème dans la vie). En tout cas, elle cherchait un travail.

Dans mon commentaire, j’avais glissé cette observation : « Carmen cherche un travail dans lequel elle pourrait construire une vie épanouissante pour elle et sa famille ».

Au moment de nous rendre nos devoirs, la prof d’espagnol s’était longuement attardée sur cette copie dans laquelle « l’élève » avait écrit… Et de lire ma phrase à haute voix. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Ils sont tous partis

Ça y est : ils sont tous partis.
L’été a encore un joli mois pour s’exprimer, mais c’en est fini de la période estivale.
Leur période à eux : lorsqu’ils viennent, avec leurs shorts, leurs sacs à dos, leurs lunettes et leurs casquettes.
Leurs guides et leurs cartes. Leurs tentes et leurs camping cars.
Les touristes. Avec leurs enfants ou leurs cheveux blancs. Et parfois les deux. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Changer de vie – Qu’est-ce que je quitte ?

Il y a quelques semaines, j’ai lu un article intitulé :
« À quoi sait-on qu’il est temps de changer ? »
Ayant pris pour habitude de m’abreuver d’écrits abordant le thème du changement de vie, j’ai lu.
À ce stade, et si j’étais vraiment sympa, je vous indiquerais le lien vers cet article, qui, je le précise au passage, était très intéressant. Mais j’ai perdu l’article.
Bon.
Tant mieux, dirais-je, puisque je vais vous proposer d’aborder ce sujet sous un angle à la sauce Grain de Sel.

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Les 21 000 de Brest

Lectrice, lecteur, tu sais peut-être déjà comme j’apprends de la vie, parfois, sans même l’avoir demandé…
Et bien ça a recommencé.

Au départ, l’affaire était d’une grande simplicité : fruit de l’union entre une brestoise et un creusois parisien d’origine morlaisienne (c’est simple, non ?), j’ai grandi à Paris, le nez tourné vers l’ouest. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

À quoi peut-on dire qu’une ville est belle ? L’exemple de Brest.

On m’a dit que Brest était moche.
Brest est grise, Brest n’a pas d’âme, Brest a été construite en quadrillage comme chez les Américains.
J’ai fini par dire que Brest était moche, moi aussi. Pour faire comme tout le monde, peut-être. Je ne sais plus. Pour montrer que je n’étais pas dupe. Que je savais de quoi je parlais. Parce que j’étais d’ici, quand même. Pour dire que j’avais vu, moi aussi.
Même ici, de bons vieux Brestois de souche dénoncent sa laideur, comme agacés qu’on ose dire parfois qu’en fait, elle est belle (chut, ne le dites pas trop fort, ils s’énervent facilement). Brest est moche, un point c’est tout. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Si ce n’était que pour ce moment-là

Ce moment, j’en avais rêvé. Et c’était pour lui que j’avais tout décidé.
Et puis ce moment, dans la vraie vie, on tend à l’oublier.
Vous savez… Le projet, les étapes, les choses à faire.
Et puis on les fait.
Et puis on avance.
Et puis ce n’est pas si facile, en vrai. On le remarque bien assez vite. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Si tu viens en Bretagne – Ma’z out da zont e Breizh

Cher lecteur d’ici, de là-bas, de partout autour à moins que ce ne soit ailleurs.
D’après les statistiques en ma possession, tu me lis depuis moult endroits.
Tu es en France, partout. Tu es en Europe, tu es dans le monde international. Il paraît même que l’un d’entre toi me lit depuis le Bélize. C’est dire comme tu fais fi des frontières pour venir me lire ici.

De mon côté, et comme tu le sais (peut-être), je vis à Brest.
La pointe de la Bretagne. Le bout du monde.
Et qui sait ? Un jour, peut-être, viendras-tu jusqu’ici, en vrai. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Changer de vie – Les autres & moi… & les autres

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de partager avec vous ce que je trouve bon à savoir sur le changement de vie (cf.ici).

Les changements de vies, quels qu’ils soient.

J’aimerais dédramatiser tout ce que changer de vie peut avoir d’impressionnant, avant. Tout en ne minimisant pas ce que cela implique, pendant. Et après.
Pas pour vous dire ce qu’il faut faire, ni comment le faire. Juste pour vous dire que c’est possible de le faire. Et que le faire en ayant conscience de quelques détails, avant, ça peut aider, qui sait ?

Il existe un paramètre important, dans le changement de vie. Une composante que nous ne maitrisons pas et même, que nous n’envisageons pas toujours comme devant faire partie de ce que sera ce moment de bouleversement.

Ce quelque chose, ça s’appelle les Autres. Avec un grand « A ». Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

La vie idéale, une journée à la fois

Il est 6h et tout le monde dort encore. Sauf moi.
C’est l’été, il fait déjà jour. J’attrape ma planche, ma pagaie. L’œil vague, la mèche de travers, un reste de bave séché au coin de la bouche. Charme matinal, me voilà. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Changer de vie – Le secret par où tout commence

Il y un sujet sur lequel j’ai envie d’écrire ici depuis longtemps : le changement de vie.
Testé pour vous par Marie Grain de Sel. Doublement.
J’ai changé de vie. J’ai réalisé mes rêves par lot de deux : partant loin de là où j’étais, et changeant de vie professionnelle.

Changé de ville, changé de métier. Changé de réalités de partout. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Si tu prends la décision de vouloir ce que tu auras

Voilà ce qui s’est passé.
La semaine dernière j’ai assisté à une conférence sur Internet. Son titre m’avait paru alléchant.
Ne bougez pas, vous allez comprendre tout de suite : « Une entrepreneuse qui augmente ses revenus et son énergie en moins de 3 mois? Oui c’est possible ! ». Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Ce fugace instant du bonheur

Le bonheur, cet instant fugace. Ce coquin volatile qu’on essaye de retenir, qui passe, envoie ses vagues et repart.
Il est espiègle, mystérieux. Il ne se laisse pas attraper comme ça, le bonheur. Non.
Alors il faut le piéger.

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Ce que j’ai appris de la vie alors que j’avais rien demandé

S’il est un bénéfice que je peux imputer à mon grand âge, c’est celui d’avoir appris des choses de la vie. Comme ça : en la vivant.

Je remarque que ces enseignements se divisent en deux catégories :

Petit a : les choses que j’ai appris de la vie et que je l’avais bien cherché.
Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Elle est partie sans dire au revoir, la colère

Elle est partie.
Elle est partie sans prévenir. Je voulais qu’elle s’en aille, c’est vrai.
Mais elle est partie sans dire au revoir. On dit au revoir quand on s’en va, non ?
Elle n’a pas dit au revoir.

La colère est partie. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Le Nobel de la France optimiste

Tel un Superman ou un Batman cumulant la carrière de super héros à celle plus banale, qui de journaliste, qui de… tiens il fait quoi dans la vie, Bruce Wayne ?…
Donc, disais-je, je développe actuellement une double carrière. Ou bien je déploie une double énergie à faire carrière. Allez savoir. Toujours est-il que l’une consiste en un vrai travail, inhérent à un vrai métier, reconnu par la société comme candidat au titre d’activité professionnelle. C’est ma couverture, pour avoir l’air normale (même si à choisir, j’aurais pu trouver un truc plus normal).
Mon autre carrière réside dans les efforts constants que je déploie à être profondément, sincèrement : optimiste. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Témoignage : en amour, comment sait-on qu’on sait ?

Quand j’en parle, je me sens vieille, mais en bien. Comme une chouette petite mémé plutôt attachante.
Vieille comme ces gens qui ont davantage de cheveux blancs mais aussi, qui savent des choses essentielles et très rassurantes, au fond. Des choses de la vie. Qu’on ne peut savoir que si l’on a vécu, justement.
Avoir suffisamment vécu pour savoir ça, c’est une belle chose.
Je me souviens bien et puis quand même, c’est diffus. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

La liste de Juillet

J’allais partir en vacances, et même, j’étais très contente.

Oui. Parce qu’en Juin j’y pensais déjà tous les jours, à mes vacances.

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share