Si tu as envie d’être libre, fais-le

La plus belle chose que je peux vous souhaiter c’est le bonheur, c’est vrai. Et il ne se réalise que dans votre liberté.

Alors ces temps-ci la plus belle chose que je souhaite pour nous tous c’est la liberté.

Avant d’être collective (et pour pouvoir le devenir), la liberté doit être individuelle. Elle doit commencer par vous, par moi.

Votre liberté c’est VOUS qui la bâtissez. C’est VOUS qui la choisissez.

La liberté est un pouvoir fondamental de l’être humain, nous sommes tous nés avec; il nous revient de la cultiver pour qu’elle puisse exister.

Ces temps-ci, c’est la grande fête à la désinformation, à la manipulation, à la peur et au sensationnel. Autant de choses et d’actes qui grignotent votre liberté. Autant de bruit pour laisser d’autres penser à votre place… Vous laissant entendre, petit à petit et sans que vous vous en rendiez compte : que vous n’êtes pas capables de liberté.
La liberté est un pouvoir fondamental de l’être humain, comme l’amour, l’empathie, la foi, la volonté : nous sommes tous nés avec; il nous revient de la cultiver pour qu’elle puisse exister.
La liberté, vous l’avez donc déjà, il ne tient qu’à vous de la faire exister : pour vous. Faites-le pour vous avant tout, et vous verrez, elle s’additionnera et votre liberté + ma liberté + leur liberté = des gens capables de vivre ensemble et de construire un monde qui grandit.

Pour cela, il vous revient de la choisir, la liberté. Et ce n’est à personne de vous dire ce que vous devez penser et comment le penser. Soyez critiques, vérifiez les dates, les informations. Plus elles vous paraissent effrayantes, plus il vous faudra les vérifier. Plus elles viseront à diaboliser des tranches de la population, de VOS concitoyens, des gens qui se lèvent et se couchent sous le même ciel que vous pour accomplir ce que vous aussi vous essayez d’accomplir chaque jour : plus il vous sera nécessaire de vérifier ce qui vous est dit. Ainsi, vous passerez davantage de temps à respecter l’être intelligent et libre que vous êtes… Vous cesserez de perdre ce temps précieux à avoir peur, à haïr, à vivre une violence qui vous fait du mal et qui ne construit rien.

Choisissez librement veut aussi dire que vous pouvez choisir par haine et par peur. Faites-le, et soyez-en responsable. La liberté, c’est ça aussi : c’est agir et assumer ses choix. Choisissez ceux qui vous promettent de construire l’avenir en excluant, en interdisant, en punissant les autres d’être ce qu’ils sont. Ceci est un choix de haine germé dans la peur. Faites ce choix et assumez-le : et cessez donc d’accuser la peur et a haine qui vous entourent, et dans lesquelles vous vivez vos jours. Car en choisissant en fonction d’elles, vous en êtes les complices, vous leur donner davantage de pouvoir sur votre vie. Car en choisissant guidés par la haine et la peur, vous leur donnez la priorité sur ce que vous êtes et contribuez à les cultiver durablement.

Choisissez d’être libres et assumez le monde que vous construisez lorsque vous le faites.

Choisissez votre liberté et appréciez le fabuleux pourvoir que vous avez : celui de protéger vous-même votre intégrité.

Vous êtes trop précieux pour laisser qui que ce soit décider à votre place, vous dire quoi faire et quoi penser. Ne laissez pas ceux qui ont l’aisance des mots prendre la place de votre pensée par leur omniprésence sur les réseaux sociaux et les médias. Ne laissez personne, pas même moi, qui prend la parole ici, vous faire croire que vous valez si peu qu’il faut vous en remettre à d’autres pour choisir VOTRE liberté.

Votre liberté c’est vous, votre bonheur c’est vous. Votre avenir ne peut être construit que par vous-même. Attendez tout de vous-même et de vos choix. Et pour la liberté, le seul choix possible est celui de la liberté : la votre. Faites attention à vous.

Prenez soin de vous avant d’avoir peur des autres, avant de les attaquer ou les repousser par peur de ce qu’ils vous enlèvent. Ils ne vous enlèvent rien tant que vous construirez vous-même vos libertés.

Vous serez invincibles tant que vous serez libres pour vous-même plutôt que de lutter pour être libres contre les autres.

Votre liberté ne regarde que vous. Elle ne peut passer que par vous. Concentrez-vous sur ça et respectez-vous au point de remettre en question ce vous lisez et entendez : afin de définir en vous-même la vérité qui viendra de vous et qui sera bonne pour vous. Votre liberté en dépend. Parce que votre liberté dépend de vous.

Le plus bel honneur que vous puissiez faire à votre pays est de construire ce que vous êtes pour vous-même. Le plus bel honneur que l’on puisse faire à notre pays est d’additionner la somme de nos libertés. Non pas par exclusion de l’autre ou de sa liberté, comme nous le propose depuis toujours le Front National. On ne peut pas aimer la France et la destiner à la fermeture, à la haine, à la méfiance, à la violence, au protectionnisme acharné, à l’exclusion des gens et de leurs beauté.
Ouvrez un livre d’Histoire, n’importe lequel, ne serait-ce que sur le XXe siècle : chaque fois que la France a cédé à la peur et à la haine elle s’est fourvoyée. Se plongeant dans des crises économiques ayant affamé non pas les politiques : mais les français. Chaque fois que la France a porté ses valeurs de fraternité et de liberté, elle a brillé, elle a grandi et nous avec elle. Votre avenir c’est vous, pensez par vous-même.

Respectez-vous, pensez par vous-même. Et soyez libres.

 

 

{crédit photo : ma copine Nathalie et son magnifique muguet du 1er mai ;-)}

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Leave a Comment