All posts tagged changer de vie

changement brest

Comment savoir si le changement de vie est pour toi, et si c’est pour maintenant ?

Ça y est, c’est l’été dis donc…
L’été pour moi, c’est souvent : plage, amour, soleil, apéro, et du temps pour la remise en question et la prise de décision (pas toujours dans cet ordre-là).

Est-ce que toi aussi, dans la vie, tu te poses plein de questions ?
Est-ce que toi aussi, tu te dis que la pause estivale sera le moment idéal pour poser et murir les choses : et trouver, dans ta tête reposée, les réponses qui se perdent souvent dans ta course quotidienne ?

Si oui, peut-être que cet été, tu vas réfléchir à changer de vie.
Peut-être même que ça fait un petit moment que tu y songes : partir ? Quitter ton boulot ? Créer ton propre projet ? Tout arrêter pour partir à Tahiti* ?
Tu as raison : c’est le bon moment pour poser tout ça à plat. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

On dit que l’amour dure trois ans : le contre-exemple de Brest

« Brest, toi et moi ça fait pile trois ans aujourd’hui. Et tu sais quoi ? Je t’aime ».
C’est ce que ma copine Anne-Cécile a écrit sur son mur Facebook, hier.
Thérèse et moi… Ha oui : par souci d’anonymat, Anne-Cécile a souhaité que je la mentionne sous un pseudo.
Thérèse et moi, donc, nous sommes arrivées ici à un mois d’écart.

Brest, toi et moi, le 2 août 2016, ça a fait trois ans.

Je n’ai pas oublié notre anniversaire, je l’ai laissé passer. Tu sais, comme on laisse passer la vie parfois. C’est bête, finalement.
Je n’ai pas oublié notre anniversaire parce que je ne peux pas l’oublier. On n’oublie pas sa propre naissance. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

« Be contagious ! » et autres trésors pour réussir dans la vie

Pour célébrer mon année 2015, j’avais rédigé ce billet sur les choses que j’avais entendues depuis 3, 4 ou 20 ans… et face auxquelles j’étais souvent restée perplexe (perplexité qui ne m’a pas quittée dans certains cas, d’ailleurs).
Je vous avais promis un pendant plus positif à ce billet. Nous y voilà. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Faut-il être amoureux pour réussir ?

Un jour que je me gargarisais de tout l’amour que je portais à la nouvelle carrière que j’étais en train de confectionner pour moi-même, mon ami Sébastien m’a déclaré : « Untel m’a dit qu’il ne faut jamais être amoureux de sa discipline ». Ça m’a calmée.

Sébastien (et Untel) avait raison : l’amour rend aveugle, dit-on, et aimer aveuglément ses propres méthodes de travail serait une erreur. Le meilleur moyen, à mon avis, de nous enfermer dans nos mécanismes et habitudes sans jamais les remettre en question, ni les faire évoluer, ni envisager de les changer. Professionnellement, j’admets que c’est dangereux, parce que, pour l’avoir vécu, je constate qu’être trop aveuglément attaché à une seule approche ouvre en grand le risque de devenir périmé, puis mauvais, puis chômeur. Fort heureusement, je n’en suis jamais arrivée à de tels extrêmes. Pourquoi ? Parce que c’est de mon travail que je suis amoureuse. Et comme dans toute relation amoureuse : je fais vivre ce qui le constitue, je le remets en question, mon travail. Je cultive tout ça, je fais des efforts, je construis le tout pour que l’amour dure. Pour que l’amour brille. Et je crois qu’il n’y a rien de tel que d’être amoureux de son travail pour créer du succès économique à grande échelle.

Et d’ailleurs, je crois qu’il n’y a rien de tel que d’être amoureux dans la vie,en général : parce que quand on est amoureux, tout est mieux.

La preuve par 5 :  Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Les 21 000 de Brest

Lectrice, lecteur, tu sais peut-être déjà comme j’apprends de la vie, parfois, sans même l’avoir demandé…
Et bien ça a recommencé.

Au départ, l’affaire était d’une grande simplicité : fruit de l’union entre une brestoise et un creusois parisien d’origine morlaisienne (c’est simple, non ?), j’ai grandi à Paris, le nez tourné vers l’ouest. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Changer de vie – Les autres & moi… & les autres

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de partager avec vous ce que je trouve bon à savoir sur le changement de vie (cf.ici).

Les changements de vies, quels qu’ils soient.

J’aimerais dédramatiser tout ce que changer de vie peut avoir d’impressionnant, avant. Tout en ne minimisant pas ce que cela implique, pendant. Et après.
Pas pour vous dire ce qu’il faut faire, ni comment le faire. Juste pour vous dire que c’est possible de le faire. Et que le faire en ayant conscience de quelques détails, avant, ça peut aider, qui sait ?

Il existe un paramètre important, dans le changement de vie. Une composante que nous ne maitrisons pas et même, que nous n’envisageons pas toujours comme devant faire partie de ce que sera ce moment de bouleversement.

Ce quelque chose, ça s’appelle les Autres. Avec un grand « A ». Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

La vie idéale, une journée à la fois

Il est 6h et tout le monde dort encore. Sauf moi.
C’est l’été, il fait déjà jour. J’attrape ma planche, ma pagaie. L’œil vague, la mèche de travers, un reste de bave séché au coin de la bouche. Charme matinal, me voilà. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Changer de vie – Le secret par où tout commence

Il y un sujet sur lequel j’ai envie d’écrire ici depuis longtemps : le changement de vie.
Testé pour vous par Marie Grain de Sel. Doublement.
J’ai changé de vie. J’ai réalisé mes rêves par lot de deux : partant loin de là où j’étais, et changeant de vie professionnelle.

Changé de ville, changé de métier. Changé de réalités de partout. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

La vie c’est comme se baigner dans la mer

La semaine dernière j’ai pris mon premier bain.
Pas mon premier bain de l’année : je suis bohème, mais pas à ce point-là (j’aime avoir les cheveux propres et les fesses qui sentent bon, voyez-vous).
J’ai pris mon premier bain DE MER de l’année.

Et alors que je revivais pour la trois-cent cinquante huit millième fois de ma vie (grosso modo) ce moment si particulier tout autant que délicat, de l’entrée corporelle de moi-même dans l’eau froide, j’ai eu une vision : Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Et ainsi, Paris, je suis partie

Je suis partie. Sans me retourner, regardant droit devant.
Epuisée par nos adieux, Paris, je t’ai quittée, soulagée. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

J’ai fait la guerre à « Moi-même »

C’est marrant comme les combats de la vie, parfois, ne sont pas ceux que l’on imaginait…

Étant une fille depuis la naissance, je pensais que mes combats seraient ceux de tout le monde (boulot, couple, argent : des choses dans ce genre) avec cette petite pointe de «lutte pour la femme» qui donnerait du piment à tout ça. Donner de la voix pour qu’on n’oublie pas que j’étais égale en droit, en capacités, en compétences, en intelligence. Le tout enveloppé dans une plastique absolument charmante car celle d’une femme ( = nichons, fesses, cheveux qui brillent, regard espiègle, voix suave…).
Parfois même j’en parle ici : ce que c’est d’être une femme. Comment on se trompe parfois. Nous-mêmes, et les autres autour. Comment on pointe du doigt les faux combats et qu’on en oublie trop souvent, peut-être, de se défendre quand il le faudrait vraiment. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

La petite philosophie du mardi

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui, je vous propose une petite leçon de philosophie simple, rapide, gratuite et délicieusement enfantine.

Par un grelottant soir d’hiver, je me promenais avec mes enfants. En pleine nuit : à 16h30. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

Mon conte de fée chez les Blues Blogueurs

Hé bien je m’ennuyais, je me demandais où je pourrais bien aller mettre mon grain de sel aujourd’hui. En tout cas j’avais envie d’aller faire un tour chez les autres, de sortir un peu, de voir des gens.
J’ai donc décidé d’aller me taper l’incruste chez mes potes des Blues Blogueurs, tout ça parce que je me dis que si je passe les voir suffisamment souvent, ils finiront bien par m’offrir leur paire de Wayfarer rouges … Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share