All posts tagged détente

Le coloriage, c’est thérapeutique

Lectrice, lecteur, comme tu le sais déjà : je suis pleine d’amour.

Oui, voilà, je t’aime. Et je sais que ces temps-ci, ton moral est défié par la cruauté de la vie.

Je ne peux pas te laisser dans cet état. Moi-même, tu sais, je dois faire face, et j’y arrive bien : parce que j’ai des techniques solides.

J’ai trouvé deux ou trois solutions, qui fonctionnent très bien : respirer le crâne de mes enfants, respirer le cou de mes enfants, respirer l’haleine de mes enfants, me rouler dans les couvertures de mes enfants pour sentir l’odeur de leur sueur et de leurs incidents nocturnes (non mais il parait que c’est normal : les sphincters ne sont mâtures qu’à l’âge de 6 ans, c’est le docteur qui me l’a dit). Et puis mes enfants ont commencé à me trouver relou. J’ai dû chercher d’autres procédés thérapeutiques. Comme je n’ai pas trouvé de bébé chat à adopter, j’ai dû creuser davantage. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

À Roscoff il y a des oignons – Concours, Cadeau, Viens voir !

Quand on m’a proposé de vous parler de Roscoff pour vous faire gagner un bon cadeau de 150 € chez Thalasseo, la première chose à laquelle j’ai pensé a été : « à Roscoff il y a des oignons ».
J’ai toujours entendu parler de Roscoff, charmante bourgade du Finistère, pour ses oignons : qui sont, m’a-t-on dit, mondialement célèbres.
Quant à toi, lectrice, lecteur, à partir de la seconde où tu lis ces lignes, et jusqu’au 12 juillet inclus : tu peux (tu dois) participer pour gagner un lot dans le cadre du concours « Le tour de France des Thalasso ». Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Les gens qui vont à la plage le dimanche

Depuis que j’ai signé un plein temps avec la Bretagne, j’ai un rituel. La mer.
Facile, elle est juste là, partout. Il n’y a qu’à choisir un endroit au hasard pour la trouver. Parfois je ne fais même pas exprès : je tombe dessus quand même.
Quand je suis fatiguée, que mon cerveau s’ennuie, que je tourne en rond, ou que je ne tourne plus rond. Ou simplement parce qu’il faut que j’aille respirer cet air-là, j’ai un rituel : je vais le plus près possible de la mer. Jusqu’à aller dedans, s’il le faut.
Parfois je me contente d’être juste à côté. De la regarder et de la longer. Ça fait bien l’affaire.
J’attrape mes clefs et je lance « je vais voir la mer » avant de m’envoler. Ici, tout le monde sait ce que ça veut dire. Personne ne m’embête avec ça. Ils savent que c’est le moment de la mer : le moment rien que pour moi. Rien que pour elle et moi.
Comme ce dimanche.
Et puisque j’y étais, je les ai vus : les gens qui vont à la plage le dimanche. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :