All posts tagged travail

Mon patron est un gros con et j’ai bien de la chance

Aujourd’hui, j’aborde une plaie très répandue dans notre société : le patron con… Qui peut également être une patronne (croyez-moi !). Mais je vais utiliser le masculin comme manière générique de désigner cette entité bien connue des travailleuses et travailleurs de nos belles contrées.

Ce type de patron, peut-être l’avez-vous côtoyé. Sans doute en croiserez-vous. Et surtout : peut-être le fréquentez-vous assidument actuellement. Quoi qu’il en soit, mon sens acéré de l’observation me permet de penser que vous avez peu de chances de passer une vie entière sans jamais rencontrer de patron qui sera, selon vos standards, un énorme connard.

Et si c’était une chance ? Je devine que ce n’est pas du tout l’angle sous lequel vous aviez envisagé la chose jusqu’à présent. Je vous propose de nous pencher dessus, juste pour voir… Mon but étant qu’à la fin de votre lecture, vous vous disiez : « mon patron est un gros con, certes, et j’ai bien de la chance ». Le pari est loin d’être gagné, mais je le tente. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Carmen et les possibles

Lorsque j’étais au lycée, en Première, nous avions eu une explication de texte à faire en cours d’espagnol. Je me souviens uniquement de l’héroïne de l’histoire : une jeune mère de famille d’une trentaine d’année. Je ne sais pas quel était son problème dans la vie (mais elle avait un problème dans la vie). En tout cas, elle cherchait un travail.

Dans mon commentaire, j’avais glissé cette observation : « Carmen cherche un travail dans lequel elle pourrait construire une vie épanouissante pour elle et sa famille ».

Au moment de nous rendre nos devoirs, la prof d’espagnol s’était longuement attardée sur cette copie dans laquelle « l’élève » avait écrit… Et de lire ma phrase à haute voix. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Entreprendre : choisir une vie qui crée du courage, plus qu’elle n’en exige

En général, quand les gens l’emploient, c’est avec admiration : « j’admire ton courage », qu’ils me disent. Et en même temps, le courage est une chose qui se laisse aisément admirer. Comparé à la mesquinerie ou à l’idiotie, par exemple : si je devais choisir d’admirer quelqu’un, ce serait de préférence pour son courage.
Alors oui… L’admiration et le courage.
Et moi je ne sais pas quoi en faire : nie de l’une, ni de l’autre. Je me sens embarrassée par ces deux attributs dont les gens me parlent, quand je raconte ma vie d’entrepreneuse. Mes petits pas, mes grandes victoires, mes gros doutes. Et en face : « j’admire ton courage ».
J’ai toujours envie de répondre : « ben non, c’est plutôt moi qui admire ton courage ».
La vie que je mène ne demande aucun courage. Au contraire : elle en crée.  Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Ça sent Juillet – Point à presque mi-parcours

Mon cher lectorat préféré adoré que je chéris au creux de mon cœur, es-tu déjà en vacances ?
Moi : non.
Pourtant ici, ça sent juillet.
« Ça sent juillet », chez moi, c’est comme « ça sent le sapin », mais en plus estival. M’enfin le résultat reste assez similaire : je suis à plat, j’ai comme un pied dans la tombe (ou dans le trou de sable). Il est grand temps que les vacances arrivent, comme toujours, en juillet. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Maman, c’est presque toujours comme ça

Tu ne sais pas pourquoi, mais c’est toujours pareil. Ou presque.

Tu fais tout ça en te disant que ta plus grande force n’est pas de savoir ce que tu fais ni où tu vas (parce que tu ne le découvriras qu’à la fin de ta vie), mais d’y croire. Y croire tout le temps. Douter parfois, oui, peut-être. Et puis te remettre très vite à croire. Sans savoir en quoi, ni pourquoi. Croire et puis c’est tout. Parce que tu veux tout, dans la vie : il parait que c’est typique de ta génération.

Alors tu fais. Tu ne sais même pas ce que tu fais. Mais tu sais exactement ce que tu fais. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Scène de ma vie ordinaire – Le travail

Appartement des Grain de Sel, par une journée ordinaire.
Intérieur. Appartement somptueux, lumineux et spacieux de la région parisienne.
Une jeune femme très sexy travaille à son bureau/table-de-salle-à-manger.
Le téléphone sonne. Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :

Être une fâââââme ! Oui, mais libre…

Un jour, il y a quelques années, un ami m’a dit :
«Moi, quoi que je fasse, je suis libre, et c’est ça le principal».

Bigre ! Libre comment ? Quoi, « libre » ?!!

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :