J’écrivais un roman que bientôt vous lirez

Houlà, je suis toute timide tout à coup…

C’est que je ne suis pas venue depuis longtemps. Vraiment longtemps.
En temps humain, ça fait 9 mois. En temps de l’Internet : 58 ans.

Le monde dans lequel nous vivons étant ce qu’il est (étrange, parfois), lorsqu’une personne s’absente de la toile pour plus de deux semaines, c’est forcément parce qu’il se passe quelque chose : elle fait un burn out, une dépression nerveuse, ou les deux, ou elle a plein d’autres soucis. Ou cette personne n’a plus de connexion Internet.
Dans tous les cas, c’est très très grave.

Je vous rassure sans attendre : me concernant, rien de tout ça. Moi je vais bien, c’est juste que je tentais une nouvelle expérience à double entrée : vivre ma vie sans la raconter ; et n’écrire que si j’avais quelque chose à dire.
Et le tout fait 9 mois.

À bien y regarder, la symbolique est jolie. Car c’est de mon roman que je veux vous parler aujourd’hui. Ce nouveau fruit de ma création qui a occupé toute mon écriture depuis des mois. Je n’irai pas jusqu’à dire « mon nouveau bébé » parce que bon… j’ai accouché deux fois et vraiment, écrire un roman c’est beaucoup moins crade.
Mais 9 mois tout de même…

Je ne savais pas comment vous raconter ce que j’ai à vous dire aujourd’hui.
Alors j’ai classé ce billet en 6 épisodes, ça sera plus simple.

Pour repère : nous sommes actuellement dans l’épisode 5.

Épisode 1 – J’ai écrit un roman

Cet épisode est mon préféré.
Comme dans toute série, il est crucial : sans lui, il n’y a pas de suite possible.
J’ai écrit un roman, donc. Mon tout premier.
Et j’ai tout raconté sur ce blog : comment j’ai lutté contre mes auto-sabotages, comment j’ai passé chaque étape de l’écriture, avec joie, et ce qui a suivi.

Épisode 2 : Je me suis confrontée à l’avis de professionnels.

Le premier jet de mon roman était fini en février 2018.
Bien entendu, j’ai fait lire mon manuscrit à des amies très proches.
Et bien sûr, elles m’ont dit qu’elles l’avaient aimé.
Évidemment, je ne leur ai pas du tout fait confiance : comme tout écrivain en herbe qui se respecte et qui ne croit jamais les compliments de ses proches.

J’ai donc décidé de participer au Mazarine Book Day. C’était il y a un an à peu près, en mars 2018 (un épisode vraiment très important de ma vie d’écrivaine, que je racontais ici, si ça vous intéresse)

J’ai eu la chance d’être sélectionnée pour la phase finale du concours : il y avait à la clé une publication du roman aux éditions Mazarine.
Fin avril, j’envoie mon manuscrit relu et corrigé.

Et là j’attends…

J’attends…

Jusqu’à Octobre.

Ouèpe.

SIX MOIS.

Moi, Marie-Haude : j’ai attendu quelque chose d’important pendant SIX MOIS (ma patience habituelle ne supporte pas plus de 5 heures d’attente… pour quoi que ce soit. Avec une préférence pour 5 minutes, lorsque c’est possible).

Cette période a été aussi perturbante pour mes nerfs que gratifiante.
Tous les jours je me demandais : « Mais pourquoi ils ne me rappellent pas ?! ».
Et chaque jour je me disais : « Waow… je suis ENCORE dans la course, c’est que mon roman n’est pas trop pourri ».

Épisode 3 – J’ai été confirmée dans mon projet.

J’ai eu une réponse négative en Octobre (désolée si vous y avez cru jusqu’à cette ligne, mais ne partez pas : la suite est vraiment chouette).

MAIS l’éditrice en charge de mon manuscrit, chez Mazarine, m’a expliqué ces longs mois d’attente : mon roman a pesé dans la balance jusqu’au bout, ça s’est joué à un cheveu. Ils ont aimé mes personnages, mon sujet, l’angle assez nouveau sous lequel j’ai décidé de le traiter. Et puis elle me disait de continuer, que j’avais du talent.

Bon… Quand l’éditrice d’une grande maison d’édition vous dit que vous n’étiez pas loin et que vous avez du talent, vous faites la tronche vous ?
Ben non.

J’ai lu son mail dix fois, je l’ai récité par coeur à toutes mes copines et à mon mari (20 fois).
Et je me suis dit que j’étais sur la bonne voie.

Voyez, c’est là que c’est marrant de tester de nouvelles choses dans la vie : parce que jusqu’alors j’avais toujours cru que c’était triste de perdre un concours.

Moi j’ai eu l’impression d’avoir gagné quelque chose : la confirmation que je ne m’étais pas trompée en écrivant ce roman.
Quand on part de rien, ça vaut de l’or.

Épisode 4 – J’ai peaufiné mon roman

D’autant qu’à l’époque, je m’étais lancée dans une grande phase de reprise du manuscrit. Mon roman avait besoin d’évoluer, je le sentais : il ne ressemblait pas encore assez à ce dont j’avais rêvé pour lui.
Et c’est là que tout s’explique : depuis septembre dernier, j’étais en train de totalement reprendre mon roman.
Jusqu’à aujourd’hui, où j’apporte encore les dernières petites retouches.
Un travail intense, volumineux… et merveilleux.

Pendant tout ce temps, d’une certaine manière, vous étiez avec moi : parce que c’est en pensant constamment aux gens qui allaient le lire que j’ai revu plein de choses dans mon récit.

Épisode 5 – C’EST LÀ QUE ÇA DEVIENT SYMPA 😀

Et donc nous voilà : aujourd’hui. Sur la fin de l’épisode 4, prêts à aborder le n°5.

Et…
J’ai
Une
Date
De
Publication

Épisode 6 – C’est l’épisode dans lequel vous pouvez lire mon roman

Je ne vous en dis pas davantage pour l’instant.
Parce que je suis une peste et que j’aime le suspens.
Certes.
Mais parce que, aussi, j’ai encore le temps de vous raconter tout ça.

Je sais que ça n’en a pas l’air comme ça : mais même durant les mois de silence, vous étiez là, et savoir que très tôt vous avez voulu vous joindre à mon enthousiasme d’écrivaine en devenir, ça représente énormément pour moi. Vraiment.

Si vous avez lu ce texte jusqu’ici et que vous avez des questions, quelles qu’elles soient…
Ou si vous voulez me donner de vos nouvelles, écrivez-moi : je vous lirai avec plaisir !

Et je vous laisse en vous souhaitant une très bonne journée !

À très vite,

Marie-Haude

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cette lecture :
Share

8 Comments

  1. Cécile De Clermont

    Je suis tellement heureuse de te lire ! C’est mieux que toute série Netflix ! 5 épisodes d’un coup !
    Au taquet pour connaître la suite !
    Et puis derrière Internet il y a la vraie vie, et c’est celle là qu’il faut vivre, alors ne t’inquiète pas du rythme de publication, c’est pas vraiment ça qui compte.
    Je viens à morgat en mai

    • Marie Grain de Sel

      « C’est mieux que toute série Netflix » => meilleur compliment de toute ma vie 😀
      Merci pour tes mots ! On devrai s’appeler plus souvent 😉

  2. Julie Massieu

    Hâte d’en savoir plus et d’avoir la date !

  3. Ahhhhhh le suspens me tue !!! Le cliffhanger de ton épisode 5 est plus terrible que dans n’importe quel épisode de Lost. Où quand comment ??? Je veux savoir.

  4. Cecile

    Super! Toujours garder son objectif !

Leave a Comment