{CADEAU} Osez l’optimisme ! Et gagnez 3 livres ici cette semaine !

Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que l’optimisme est ma philosophie, mon attention, ma concentration de chaque instant.
Pour moi, l’optimisme n’est ni une chance, ni une facilité.

Il n’est pas de perception de la vie qui demande davantage d’efforts, de foi, de courage, que l’optimisme.
Loin d’être bête ou naïf, l’optimisme, c’est voir et comprendre… Et décider d’avancer en se concentrant sur ce qui est beau. C’est avancer en cherchant à construire, quoi qu’il arrive.

Être optimiste, c’est capitaliser sur toutes les magies de la vie, aussi ténues soient-elles, parfois : pour que ce tout, que nous vivons, ait un sens. Pour faire avancer les choses. Pour faire bouger le monde, les gens. Pour faire briller la vie.
J’ai lu des dizaines d’articles racontant que les gens qui réussissent le plus de choses sont de fervents optimistes. De fait, je le vérifie moi-même régulièrement : on est plus fort lorsqu’on croit et lorsqu’on regarde devant.

L’optimisme.com : enfin un langage que je comprends !

Lorsque Catherine Testa a lancé son site Internet entièrement dédié à l’optimisme, en janvier 2016, je l’ai suivie sans hésiter. L’optimisme.com, est une plateforme d’information entièrement dédié aux bonnes nouvelles.
Catherine a changé de vie pour se consacrer… aux bonnes ondes (c’est beau). Forcément, il était écrit que je serais touchée par le parcours de cette entrepreneuse de la « bonne vibe attitude ».

Un peu plus d’un an plus tard, 180 000 personnes suivent les bonnes ondes de Catherine et de son équipe sur Facebook… je crois qu’il n’y a pas de meilleure preuve du pouvoir de l’optimisme.

« Il n’est rien de plus sérieux que l’optimisme, il n’est rien de plus puissant que l’optimisme. »

Le livre qui te donne le sourire, et durablement !

Lorsque j’ai vu que son livre, Osez L’optimisme, sortait, il y a quelques semaines, j’ai fait un truc impulsif et spontané. Quelque chose de très optimiste, en réalité.
J’ai écrit à Catherine, et je lui ai dit que j’aimerais faire gagner son livre aux lecteurs de mon blog.

Catherine m’a répondu immédiatement en me disant « merci ».
Et là, je n’ai pas compris.
Euh… C’est plutôt moi « merci », Catherine…

J’ai dévoré son livre, le temps d’un week end prolongé de mai.
Une fois encore, ceci me prouve qu’il n’y a rien de plus fort que mon intuition, qui ne se trompe jamais (là où ma raison ne me dit que des conneries, la moitié du temps)… En effet : j’ai ADORÉ le livre.

Un livre plein de rayons de soleil et d’espoir. Une écriture plaisante, fluide, intelligente. De petits exercices pour saisir et cultiver cet optimisme, jour après jour. Des références scientifiques.
Le livre de Catherine traduit bien ces deux réalités qui font gronder la sève de mes journées : il n’est rien de plus sérieux que l’optimisme / il n’est rien de plus puissant que l’optimisme.

Alors j’ai voulu vous faire un cadeau

Grâce à cette histoire de concours, j’ai eu la chance de deviser sur la question avec Catherine, au téléphone. Bien sûr, elle est adorable. Bien entendu, elle est brillante. Et j’ai senti que nous parlions le même langage. J’ai compris que nous avions la même envie : celle d’œuvrer chaque jour pour donner du sens à ce monde, pour nous-mêmes autant que pour tous les autres.

A la réflexion, avec tout cet optimisme qui grouille dans nos veines, nous nous sommes dit qu’un seul livre, ça ne serait pas assez. Nous avons demandé à en faire gagner deux.
La maison d’édition a immédiatement répondu qu’elle acceptait de vous en faire gagner… 3.
Bim !

Je vous ferais bien tout un chapitre sur ce que l’optimisme et le simple geste de demander peuvent faire comme merveilles dans la vie… Mais je vais passer au concours désormais.

Les choses sérieuses : le jeu et ses modalités. Jouez !

Publié aux éditions Michel Lafon, le livre Osez l’optimisme a été écrit par Catherine Testa.

Le sous-titre, « 10 clés pour réenchanter un peu, beaucoup, à la folie votre quotidien » évoque bien ce que vous trouverez à l’intérieur de ce livre : l’impression que l’optimisme est un pouvoir surpuissant que vous avez là, à l’intérieur de vous, et que vous pourrez très facilement cultiver… en savourant chaque petite miette de cette vie pleine de soleil.

Cette semaine, j’ai le très grand plaisir de faire gagner ce livre à trois d’entre vous (et je trépigne d’allégresse à cette idée, notez-le bien).

Voici les modalités du jeu, afin de valider votre participation :

  • Le cadeau à gagner : le livre Osez l’Optimisme, écrit par Catherine Testa, publié aux éditions Michel Lafon en avril 2017
  • Il y aura 3 gagnants, qui recevront chacun un exemplaire du livre
  • Calendrier du concours :
    • Ouverture ce mardi 23 mai 2017 dès publication de ce billet
    • Fermeture des participations dimanche 28 mai 2017 à minuit.
  • Modalités de participation :

Dans les commentaires ci-dessous, exprimez ce que le mot « optimisme » évoque pour vous. Vous avez carte blanche sur la forme : poème, texte, un seul mot, une image, une photo, une chanson, une danse, etc. TOUT ce que vous voudrez ! (attention, pas de trucs cochons hein : il y a « optimisme » et « optimisme »)

  • Modalités de participation sur les réseaux sociaux :

Partagez le lien de ce billet autant que vous le voudrez, accompagné de votre vision personnelle de l’optimisme. Pour chaque relai sur le Net : indiquez le hashtag de Catherine #osezloptimisme et mettez-moi en copie afin que je puisse suivre chacune de vos publications (et éventuelles créations magnifiques)

Indiquez le lien de vos publications, ci-dessous, en commentaire : comme ça je pourrai vous trouver et comptabiliser votre participation !

Plus vous partagerez, plus vous aurez des chances de gagner. Alors faites-vous plaisir et répandez votre optimisme ! Rendons son sourire à l’Internet International 😉

  • Les gagnants seront déterminés par tirages au sort lundi 29 mai – Je vous en informerai sur les réseaux sociaux (Je contacterai les gagnants en messages privés avant l’annonce publique)

L’optimisme, c’est comme la joie, le bonheur, l’amour : c’est plus fort si c’est partagé. D’où l’idée de ce jeu, d’ailleurs.
Alors partagez ce billet et illuminons le web de notre optimisme indécrottable !

Et maintenant : c’est à vous de jouer !

11 Comments

  1. oops

    Heu, alors j’ai une citation qui me vient toujours à l’esprit quand j’entends le mot optimiste, mais j’ai un peu honte… Tant pis :

    « Quand l’optimiste voit le beignet, le pessimiste voit le trou
    (et le réaliste a la bouche pleine) ».

    Voilà… (et non, elle n’est pas cochonne, non mais dites donc !!!)

    NB : une spéciale dédicaces aux mamans :
    « L’optimisme, c’est de brancher son réveil alors qu’on a des enfants »… 😛

    Désolée, je suis d’humeur légère, aujourd’hui…

  2. Chiawaze

    Je vais jouer Parce que je suis à la croisée des chemins Parce que depuis quelques jours je veux croire Parce que depuis quelques jours la vie ne me fait pas de cadeaux Parce que je veux croire que la vie ne m’en fera pas si je ne saisis pas toutes les chances qui sont sur mon chemin Parce que j’ai besoin d’y croire Parce que mon combat m’a usé Parce que je dois trouver les ressources pour relever ma tête Parce que c’est terriblement fortement important Vital même
    Alors je joue Je dis merci Merci pour ce concours Merci d’être sur mon chemin
    Je n’ai pas suivi toutes les conditions du concours à partager Mais je vais croire jusqu’au 28 mai que la vie va m’offrir malgré tout ce moment

  3. Lou

    Optimisme…
    Inspiration ? 2 commentaires.
    Motivation ? Gagner quelque chose, zut ! Dans cette société dite de consommation, on ne tenterait pas sa chance pour gagner un truc gratuit ?
    Mais que se passe-t-il ?
    Je m’interroge et me dis que la première chose à laquelle j’ai pensé est : la blague ! Non mais vraiment, que peut-on bien dire sur l’optimisme ?
    Plus fort encore, peut-on encore l’être au premier degré ?
    Ironie, sarcasme, blagues à deux balles aussi, je dois l’admettre, ont afflué en masse au bout de mes doigts pour laisser un commentaire acerbe.
    Mais je ne le ferai pas.
    Je ne le ferai pas car je crois qu’effectivement Marie tu as raison. Parler d’optimisme avec sincérité, ce n’est pas une facilité. Loin s’en faut, c’est même un risque.
    Celui de passer pour un illuminé. Un candide. Un niais. Quelqu’un qui vit de façon totalement déconnecté de ce monde. Quelqu’un qui serait presque indécent de vouloir le bien dans les choses quand partout on nous montre à quel point tout va mal.
    J’ai cette tentation.
    Je la rejette.
    Et je dis : oui.
    En un mot, l’optimisme c’est oser dire oui quand tout le monde pense non.
    Ce soir je serais la niaise de service. Celle qui décide qu’à une certaine échelle il y a toujours du beau et du bon. Il suffit de se mettre à hauteur.
    Ouh, je me suis fait peur, j’ai failli y croire !

  4. Lou

    PS : surtout ne jouez pas le jeu, vous me laissez plus de chances de gagner. Car oui je crois que je peux gagner ! Je suis optimiste, rappelez-vous !

  5. Maman 3.0

    Bonjour,
    mon optimisme est… génétique. Comment qualifier autrement mon grand-père qui plantait des cerisiers à plus de 70 ans ?
    Et cette anecdote m’emmène sur une autre voie : la transmission (ce qui contredit un peu mon affirmation selon laquelle l’optimisme est génétique, je reconnais bien volontiers ne pas y croire totalement !-). J’aimerais que mes enfants voient le bon côté des choses passées et des choses à venir. Notre petit exercice quotidien consiste à énoncer les bons moments de la journée passée et les moments de la journée à venir, c’est la dernière chose que nous faisons avant les bisoux et l’extinction des lumières. Souvent les journées qui se terminent sont bonnes ! Et j’espère que mes enfants apprennent à envisager la journée à venir sous le même angle.
    Merci pour ce jeu-cadeau, merci pour le cadeau des 34 matins qui commencent bien.

  6. Bonjour Marie ! Voici le lien vers ma participation sur Twitter : https://twitter.com/magalielegall/status/868441897530003456
    Belle journée ensoleillée 😉

  7. yes ! optimisme : garder le sourire même si on se sent impuissant devant les bateaux de migrants qui coulent, les attentats, les politiques véreux, les injustices, les tsunamis etc etc
    se rappeler qu’à tout événement, il y a des pertes et puis des gains et que quoiqu’il se passe, on grandit et apprend…
    sachant qu’on est 100% responsable de ce qu’on vit, on n’a qu’à rester optimiste en voyant le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide…

  8. Nath

    ‘optimisme. Doctrine philosophique d’après laquelle le monde est bon et le bien y tient plus de place que le mal. Disposition d’esprit qui incline à prendre les choses du bon côté : Tempérament enclin à l’optimisme. Confiance dans l’issue favorable d’une situation : Attendre les résultats avec optimisme.’
    Merci M. et Mme Larousse pour votre définition.
    Oui je suis optimiste alors et je ne sais pas comment cela se fait. Est ce inné ou acquis ?
    Du plus loin que je me rappelle j’ai toujours cru en la vie. OK parfois moins avec de gros doutes et des certitudes très chancelante. Des ‘oh hé qu’est ce que c’est que ce binz ? ‘.
    Des ‘comment croire encore dans un monde meilleur en voyant ou écoutant les news.?’
    Rien à faire je vais et je veux ne pas succomber aux tentations des tristes sires. Chacun à son niveau peut aider le Monde à tourner rond. Croire en soi, croire en les Autres, croire en Marie Grain de Sel, croire en Catherine les bons tuyaux = contribuer à petits pas en un monde bon.
    Belle Vie à toutes et tous

  9. Val

    Etre optimiste, c’est y croire encore et toujours, malgré toutes les difficultés de la vie,les atrocités de ce monde, les échecs et les doutes. L’optimisme c’est rester jeune dans sa tête, continuer d’apprendre tout au long de sa vie, ne pas se contenter de son petit confort engourdissant mais franchir le pas de l’inconnu. L’optimisme, c’est vivre ses rêves, quels qu’ils soient, sans peur, avec folie! C’est de ne jamais se dire « je vais essayer de… » mais se dire « Je fais! » L’optimisme ce n’est pas nier les difficultés ou refuser de voir le côté négatif , c’est passer outre, ne pas s’attarder dessus! L’optimisme, c’est un aimant à Bonheur, on se sent inévitablement attiré par les personnes positives !
    On a toujours le choix: laisser entrer la lumière dans sa vie ou garder ses volets fermés, moi j’ai fait mon choix…

  10. Djaunette

    Coupée du monde en creuse ces 4 derniers jours, je ne découvre cette superbe opportunité que maintenant….tant pis, j’y vais quand même.. l’optimiste c’est de croire que c’est encore possible alors que la date butoir est passée
    Je vais me l’offrir, merci Marie grain de sel pour ces mots doux qui m’inspirent particulièrement en ce lundi matin..!

  11. J’ai participé via Facebook mais je fais le doublons au cas où 😉
    Et j’étoffe…
    Optimisme : Garder le sourire et la patate en voyant les bonheurs autour de soi malgré le petit mail du lundi matin qui pourrait assombrir le ciel… 🙂 #ENJOY #POSITIVONS #VERREAMOITIEPLEIN.
    Rire quand ça devient trop sérieux et pesant. Sourire aux gens afin d’égayer ne serait ce qu’une seconde leur quotidien. Écouter, parler, se confier, aimer…
    et partage ce que l’on aime comme par exemple ici :
    https://www.facebook.com/crevettedodouc/posts/1510872008957057

Leave a Comment