marie-haude meriguet entrepreneuse

Le job le plus long [comment être une entrepreneuse qui dure]

Sur cette photo : je souris et je montre mes dents, j’ai une bougie et je suis contente.
Pourtant, ce n’est pas un anniversaire.
C’est mieux : c’est un cap (Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule ?) (non ?… ha bon…).

Depuis plusieurs semaines, j’ai dépassé mon record. C’est à dire que l’emploi que j’ai aujourd’hui est… le plus long que j’aie eu de toute ma vie.

Entrepreneuse.

Je me consacre à ce projet-là depuis 5 ans et demie, dépassant ainsi le temps passé dans mon précédent emploi qui, ironie de la vie, était un CDI (c’est là où j’ai réalisé que le terme « indéterminé » était tout de même diablement relatif).

Je voulais vous dire comment j’ai trouvé des clients, comment j’ai gagné de l’argent, comment j’ai raté des trucs, perdu de l’argent, questionné, recommencé, tout changé, recommencé encore, et puis regagné de l’argent.
Ce serait long (comme mon job le plus long de toute ma vie).
Peut-être que vous qui me lisez, vous êtes vous aussi à votre compte.
Peut-être en rêvez-vous.

L’entrepreneuriat fait peur, et franchement, il y a de quoi.
L’entrepreneuriat fait rêver, et franchement, il y a de quoi.
Mais sur ma photo, avec ma bougie usée, je souris en grand.
Parce que l’entrepreneuriat est une vie de création illimitée.
Un apprentissage riche et sans fin.
Une vie de puissance.

Et voilà, en 6 clés complètement dingues et géniales, comment je crois, moi, que l’on peut tirer le meilleur de cette vie-là :

1/ Fait et mieux que Parfait. Je ne suis pas la première à le dire. La perfection n’existe pas, jamais. Par contre, les seuls projets qui rapportent sont ceux qui sont… faits.
Alors faites, c’est le meilleur moyen de faire quelque chose dans la vie.

2/ Ayez confiance. En vous-même avant toute chose. En la vie en général. Vous avez, et aurez, quoi qu’il arrive : toutes les ressources nécessaires pour avancer, rebondir, trouver des solutions, sauver les meubles, réussir. Entreprendre c’est comme la vie en général : si vous êtes dans la merde, vous ne resterez pas là à attendre la fin, vous chercherez des solutions pour en sortir. Et puis, comme dans la vie : vous ne passerez pas votre temps à être dans la merde, il y a aussi autre chose qui se passe très souvent… l’accomplissement (si, si, plus souvent qu’on ne le croit).
La chose qui nous manque souvent, à nous les entrepreneurs.euses, c’est de croire en ça.
Croyez-y, et tout ira bien.

3/ Prenez l’air. Vous n’êtes pas une machine. Parfois, pour trouver des réponses aux mille questions que l’on se pose, la seule chose à faire est : stop. Du temps, de la distance, du recul. Et aussi, du sommeil. C’est important, le sommeil.

4/ Célébrez. Savoir s’arrêter, c’est aussi prendre le temps de savourer ce qui est fait. Aller plus loin, c’est plus facile si vous prenez soin de regonfler votre ego et votre motivation, régulièrement, à coups d’auto satisfaction et de fierté de ce que vous avez, déjà, accompli de bien. Et accomplir du bien, ça vient très vite : célébrez vite, et souvent. Vous n’êtes pas une machine (je sais, je l’ai déjà dit).

5/ Continuez. La tentation d’arrêter, de bifurquer, de tout foutre en l’air pourra venir vous titiller, parfois. Respirez, posez votre arrière-train quelque part, écoutez le chant des oiseaux. C’est bon ? Bien. Maintenant, relevez-vous et : continuez d’avancer. Les résultats de ce que vous semez aujourd’hui peuvent mettre du temps à venir, mais ils ne viendront que si vous continuez de le faire. Tant qu’on est encore sur le ring, le match continue.

6/ Choisissez-vous. Entreprendre, c’est avoir pris la décision ferme de vous donner une, voire même plusieurs chances : de vivre de ce que vous créez. De vivre de ce dont vous rêviez. Souvenez-vous de cette décision. Et renouvelez-la aussi souvent que vous en aurez besoin.

J’ai créé davantage de choses en cinq ans que dans les trente années d’avant.
Une entreprise, un blog, un roman, des cours de chant, des amitiés, des contacts, du temps pour vivre. Et puis j’ai fait gagner de l’argent à mes clients.

Tout ça parce qu’en fait… c’est possible.

Marie-Haude
Employée du mois

 

PS : Depuis 5 ans et demie, je raconte plein de choses concernant mon parcours, depuis ses prémices jusqu’à aujourd’hui.

Si vous voulez savoir, si vous voulez des tuyaux, de l’inspiration, un petit remontant -> Tout est ici, sur le blog, dans la catégorie dédiée à mon parcours d’entrepreneuse. Allez-y et donnez-m’en des nouvelles!

2 Comments

  1. Bravo à toi ! 6 ans pour moi qui ne me sentais pas du tout l’âme d’une entrepreneure !

  2. Merci Marie-Haude Tes article m’inspirent tellement C’est le petit boost dont j’ai besoin en ce moment Je vais me lancer dans l’entreprenariat L’envie est là mais je suis terrifiée A l’idée d’investir de l’argent pour rien, à l’idée de me planter… Je sais que je vais y aller et tes mots me rassurent Bravo à toi pour ce super parcours A très vite è

Leave a Comment