All posts tagged Mer

Ils sont tous partis

Ça y est : ils sont tous partis.
L’été a encore un joli mois pour s’exprimer, mais c’en est fini de la période estivale.
Leur période à eux : lorsqu’ils viennent, avec leurs shorts, leurs sacs à dos, leurs lunettes et leurs casquettes.
Leurs guides et leurs cartes. Leurs tentes et leurs camping cars.
Les touristes. Avec leurs enfants ou leurs cheveux blancs. Et parfois les deux. Read more…

Les gens qui vont à la plage le dimanche

Depuis que j’ai signé un plein temps avec la Bretagne, j’ai un rituel. La mer.
Facile, elle est juste là, partout. Il n’y a qu’à choisir un endroit au hasard pour la trouver. Parfois je ne fais même pas exprès : je tombe dessus quand même.
Quand je suis fatiguée, que mon cerveau s’ennuie, que je tourne en rond, ou que je ne tourne plus rond. Ou simplement parce qu’il faut que j’aille respirer cet air-là, j’ai un rituel : je vais le plus près possible de la mer. Jusqu’à aller dedans, s’il le faut.
Parfois je me contente d’être juste à côté. De la regarder et de la longer. Ça fait bien l’affaire.
J’attrape mes clefs et je lance « je vais voir la mer » avant de m’envoler. Ici, tout le monde sait ce que ça veut dire. Personne ne m’embête avec ça. Ils savent que c’est le moment de la mer : le moment rien que pour moi. Rien que pour elle et moi.
Comme ce dimanche.
Et puisque j’y étais, je les ai vus : les gens qui vont à la plage le dimanche. Read more…

La vie idéale, une journée à la fois

Il est 6h et tout le monde dort encore. Sauf moi.
C’est l’été, il fait déjà jour. J’attrape ma planche, ma pagaie. L’œil vague, la mèche de travers, un reste de bave séché au coin de la bouche. Charme matinal, me voilà. Read more…

Tu sais, ma Terre

Souvent, les gens nous demandent «comment ça va, la vie à Brest ?».

Est-ce nous nous sentons bien ici. Est-ce que nous y sommes bien installés.
Est-ce que nous nous y faisons…
Comme ça n’était pas une punition, de base, s’y «faire» est la partie la plus simple.

Read more…

Oui mais… SI !

Il y a quelques jours, alors que je goutais la saveur de mon récent changement de vie, je me suis demandé si, un jour, je cesserai d’être émerveillée.

Si, passés les premiers mois d’acclimatation, de découverte, d’excitation du changement, je serais… blasée.

Blasée, disais-je ? Read more…

Et ainsi, Paris, je suis partie

Je suis partie. Sans me retourner, regardant droit devant.
Epuisée par nos adieux, Paris, je t’ai quittée, soulagée. Read more…

Je suis là

Si je ne suis pas très bavarde en ce moment, il ne faut pas m’en vouloir.

Je ne suis pas là, mais je suis là. Enfin… Je suis là, ici. Je regarde ça : Read more…